Grand Laoutien

La Roquebrussanne


Depuis La Roquebrussanne, empreuntez la route D64 qui mène à Garéoult. Au bout de 2,5 km, un parking en terre sur la gauche accueille les curieux.

Qu'est-ce donc ?

Son nom vient du provençal "loucioun" que l'on peut traduire par lavabo, cuvette. Le Grand Laoutien fait partie de ces curiosités géologiques qui de surcroît sont sources de légendes séculaires.

Situé entre La Roquebrussanne et Garéoult aux pieds de la Montagne de la Loube, la doline du Grand Laoutien attire les curieux et les amateurs de sérénité. Spectacle enchanteur et vertigineux. Au fond d'un cratère aux parois plus ou moins verticales, un lac aux eaux vertes comme le Verdon semble dormir d'un sommeil plusieurs fois millénaire.
Tout autour du gouffre, le surplombant, des arbres serrés, des buissons touffus et des rochers prêts à plonger. Il y a bien une trentaine de mètres par endroit entre le sommet du cratère et l'eau. Le diamètre du lac doit avoisiner les 130 mètres.

Notons que l'on rencontre le même type de formation géologique à Bras : les Gourds Bénits, eux aussi entourés par d'obscures légendes. Connaissant la particularité des reliefs karstiques, il n'y a alors qu'un petit pas à franchir pour penser que ces deux couples de lacs sont reliés par des galeries souterraines.

Un sondage a établi la profondeur de celui-ci à quelque 43 mètres, mais aussi qu'il cachait un incroyable réseau d'eaux souterraines. C'est grâce à cette particularité, ont suggéré d'éminents biologistes, que l'on a pu découvrir d'étonnantes espèces aquatiques, certaines uniques en France, une autre unique au monde.

A côté

Quant au Petit Laoutien, situé à quelques centaines de mètres de là, il ne présente peu d'intérêt. D'une part, il se trouve souvent à sec ; ensuite, il s'agit d'une cuvette envahie par la végétation. Les géologues pensent qu'il jouerait le rôle de vase communiquant avec son grand frère lorsque celui-ci serait trop rempli. Jadis, lorsqu'il était à sec, les paysans avaient noté qu'il offrait un très bon terrain pour la culture des haricots blancs.

Histoire de légende

Quant à ses origines et sa profondeur… nombres de suppositions sont envisageables, d'autant que les légendes viennent troubler les réflexions.
Pendant longtemps, les habitants de la région croyaient que ce lac remplissait en fait le cratère d'un volcan. Et chaque année, à la même date, on descendait un prêtre jusqu'à la surface de l'eau pour qu'il fasse en sorte que le volcan ne se réveille jamais.

On raconte même que, lors du terrible tremblement de terre qui ravagea Lisbonne en 1755, les eaux du lacs se teintèrent d'un rouge sang. En fait cette doline était à l'origine une cavité souterraine creusée dans le calcaire par les eaux de ruissellement. Le plafond a fini par devenir trop mince pour supporter le poids des arbres et rochers qui se trouvaient à la surface, et s'est effondré, laissant apparaitre ce magnifique lac.

les photosvoir la cartevoir les commentaires

photoscarte

Cliquez sur une photo ci-dessous pour l'agrandir

voir les photosla cartevoir les commentaires

photoscartevoir les commentaires

voir les photosvoir la cartecommentaires

photoscartecommentaires

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire concernant cette Merveille et à le faire partager avec les autres visiteurs du site.

Tous les champs sont obligatoires




© 1999-2019 MiD