Ermitage Saint Probace

Tourves


L'ermitage se trouve au sommet d'une petite montagne bien visible s'élevant au sud de la commune de Tourves aux abords de la route N7. On ne peut s'y rendre qu'à pied. Le plus simple moyen pour s'y rendre est de garer sa voiture au parking qui se trouve près du stade du village au niveau du pont de la N7.
L'aller-retour fait 4 km et 200m de dénivelé. Devant le stade, on prend un petit chemin à droite en direction du sud. Il est balisé ET34 et s'élève un peu parmi les habitations puis se transforme en route. Rapidement, on rencontre les premiers oratoires qui jalonnent notre balade. Puis, la route devient piste, et les maisons se font plus rares. La piste s'élève alors et devient plus caillouteuse. Elle finit par se transformer en un sentier pentu et rocailleux qui grimpe le versant de la colline sur près d'un km. De bonnes chaussures sont indispensables.
L'effort fourni est récompensé une fois arrivé au sommet.

Qu'est-ce donc ?

La tradition populaire raconte qu'au premier siècle de notre ère, Saint Probace, un des soixante-douze disciples du Christ, est venu finir ses jours à Tourves dans la pénitence et la prière. Il choisit d'installer son ermitage au sommet de l'éperon rocheux qui s'élève au sud de Tourves et sépare le village des magnifiques gorges du Caramy.

De là-haut, où l'on trouve les restes d'un oppidum ligure, la vue s'étend sur la plaine de Saint Maximin, le Haut-Var, les roches blanches du Verdon, la Sainte Victoire, la Sainte Baume, la Loube,...
A sa mort, les villageois érigèrent une chapelle au dessus de son tombeau.

Au cours des siècles qui suivirent, l'édifice primitif fut remanié (probablement même accompagnée d'une deuxième chapelle) et entretenu par une communauté d'ermites nourris par les villageois. En 1643, une nouvelle chapelle plus vaste fut construite au même endroit. Elle fut confiée par le pape à une communauté d'hommes et de femmes fondée par l'abbé d'Ollioules. Ainsi fut-elle entretenue jusqu'au XVIIIè s.

A l'intérieur : autel en bois sculpté et doré, reliquaire de Saint Probace et ex-votos.

A côté

Depuis la chapelle, on emprunte un sentier qui part vers l'ouest. Rapidement, on remarque un pierrier sur la gauche. Il s'agit des restes de l'enceinte ligure qui descend vers le sud pour former un vaste enclos en pierres sèches. Un peu plus loin, se dresse l'oratoire de Sainte Ursule. En regardant vers le sud, on aperçoit la Loube, les crêtes de Mazaugues et de la Sainte Baume qui s'étirent d'est en ouest.

Histoire de légende

Saint Probace avait la réputation de faire tomber la pluie. Lorsque la commune manquait d'eau, les villageois retenaient sa statue dans l'église, et ne la ramenaient dans sa chapelle qu'après l'ondée reçue.

les photosvoir la cartevoir les commentaires

photoscarte

Cliquez sur une photo ci-dessous pour l'agrandir

voir les photosla cartevoir les commentaires

photoscartevoir les commentaires

voir les photosvoir la cartecommentaires

photoscartecommentaires

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire concernant cette Merveille et à le faire partager avec les autres visiteurs du site.

Tous les champs sont obligatoires




© 1999-2019 MiD